Le Dompeter

Monuments, Zoom sur

Le village du Dompeter remonte au XIIe siècle et il était isolé au milieu des champs, comme plusieurs églises-mères. À partir du XIVe siècle le village du Dompeter est attesté, mais le village peut évidement être plus ancien. À la fin du XVIe siècle, le village est appelé Dorf ou Villula (village ou hameau) et, un siècle plus tard, il ne reste que quatre fermes, une seule en 1789. Le village du Dompeter a donc fini par disparaître.

De nos jours le Dompeter n’est plus qu’une église. Elle sert d’église paroissiale jusqu’en 1774 pour Avolsheim qui n’avait pas d’église. Par ailleurs, le premier édifice culturel de Molsheim est une filiale du Dompeter au moins jusqu’au début du XIVe siècle.

Les fondations de l’église du Dompeter datent du VIIe siècle. À l’origine, l’église mérovingienne est une basilique à trois nefs et abside semi-circulaire, Au XIe siècle, elle est reconstruite selon le même plan, mais l’édifice est allongé de deux travées vers l’Ouest. Il est consacré entre 1049 et 1053 par le pape alsacien Léon IX.

De cette époque subsistent le vaisseau central avec ses piliers et grandes-arcades, les linteaux des portes latérales et quelques vestiges d’inscriptions. Vers 1160 les pilastres à l’entrée du choeur est renouvelé, les accès furent élargis et une tour occidentale est édifiée, ornée de frises d’arceaux. De cette dernière subsiste le rez-de-chaussée car les étages gravement endommagés par la foudre en 1746 furent détruits en 1762, L’état de l’église au XVIIIe siècle est connu grâce a un dessin de J.-A. Silbermann. Le clocher est reconstruit sans décor en 1767.

Le portail occidental (sous le porche) est orné de têtes et de motif végétaux, qui date de 1100 à 1160. La porte latérale Sud possède un linteau sculpté. On peut observé la lithographie de Reiner de 1827 publié par H. Gerlinger. Le linteau forme un trapèze  qui présente une bordure lisse et chanfreinée d’un léger relief. De ce cadre émerge, dans l’angle inférieur surmonté d’un médaillon gravé orné de rayon. Dans le linteau on peut y observer une croix grecque dans un médaillon, et à droite une clef qui occupe toute la hauteur du linteau. Cette sculpture fait référence à la Passion du Christ (croix et soleil, en référence à l’éclipse évoquée dans les Évangiles de Mathieu, Marc et Luc) et au saint patron de l’église (la clé symbolise saint Pierre). Elle date du XIe siècle.

Le Dompeter sert d’église paroissiale jusqu’en 1774 pour Avolsheim qui n’avait pas d’église. Par ailleurs, le premier édifice culturel de Molsheim est une filiale du Dompeter au moins jusqu’au début du XIVe siècle.

Notice réalisée par Paolo BLANCHE, élève du collège Henri-Meck de Molsheim (option Culture régionale 2015-2016)