La chapelle du Canal à Wolxheim

Monuments, Zoom sur

La chapelle fut construite sous la décision du maire de Wolxheim Charles Prost (1830-1881) et de son épouse Albertine Saglio, connue pour avoir appartenu à une famille très engagée en faveur du catholicisme. Ce couple vivait dans une habitation du XVIIIe siècle qui correspond à l’actuelle maison de retraite Saint-Léon.

Le 15 mars 1856, Charles Prost achète la propriété située de l’autre côté de la rue, une très belle maison de style Empire. C’est en 1860 que le couple Prost décide de construire la chapelle à côté de cette maison. En effet, à cette époque, Albertine Prost considère que la population de Wolxheim ne remplit plus ses « devoirs religieux ».

La chapelle fut entièrement construite au cours de l’été 1863. Elle se compose d’une nef et d’une toiture à deux pans. Sa décoration est originale de par son petit clocher octogonal ; sa façade possède une porte en plein cintre ainsi qu’un fronton. L’architecte de la chapelle reste inconnu. Charles Prost aurait pu faire appel à Gustave Klotz, le célèbre architecte de l’oeuvre Notre-Dame, un habitué de Wolxheim, ou bien à Charles Alexandre Matuszynski. Les vitraux ont été réalisés par le verrier strasbourgeois Petit-Gérard.

Après 1870, la chapelle donne lieu à des tensions entre la bonne société du hameau du Canal et le desservant de la paroisse de Wolxheim.

Notice réalisée par Laura VOGT, Elsa ZEHNACKER et Laurine DISCHLER, élèves du collège Henri-Meck de Molsheim (option Culture régionale 2017-2018).