Rembrandt, l’autre Bugatti

Rembrandt, l’autre Bugatti

À l’occasion du 100e anniversaire de la mort du sculpteur animalier Rembrandt Bugatti (1884-1916)

Rembrandt Bugatti (1884-1916) est le fils du célèbre créateur de meubles italiens, Carlo Bugatti, et le frère du constructeur automobile Ettore Bugatti. Enfant précoce, il s’oriente vers la sculpture animalière. En 1902, il suit sa famille à Paris et trois ans plus tard, il décroche un contrat avec le fondeur Hébrard pour l’édition de ses œuvres en bronze.

Le succès est rapide. En 1907, le jeune homme est invité par la Société royale de zoologie à résider à Anvers : il peut alors fréquenter le zoo de cette ville, l’un des plus riches de l’époque, afin de représenter tous ses pensionnaires. Il adore tellement les animaux, qu’il a même le droit de les nourrir et de les soigner.

Le bestiaire de Bugatti est très varié : des mammifères européens et exotiques, mais aussi des oiseaux, des reptiles, souvent des espèces qu’aucun artiste n’avait encore représentées. Il aimait particulièrement les fauves, les antilopes et les éléphants.

Malade et dépressif, Bugatti est traumatisé par l’arrivée de la guerre en 1914. Il doit revenir à Paris. Mais le zoo est fermé… Privé de la compagnie des animaux, coupé des êtres humains, Bugatti se suicide au gaz en 1916. Il n’avait pas 32 ans.

Du 12 août au 26 septembre 2016 au Musée de la Chartreuse à Molsheim
en semaine : de 10 h à 12h & de 14 h à 18 h
week-end & jour férié : de 14 h à 17 h
(fermé le mardi)

D’autres événements à venir

Il n'y a pas d'événement à venir pour le moment.