L’incorporation de force : l’heure du bilan? par Alphonse Troestler

L’incorporation de force : l’heure du bilan? par Alphonse Troestler

L’incorporation de force : l’heure du bilan? Alphonse Troestler, ancien Délégué à la Mémoire pour la Région Alsace

L’incorporation de force, à partir de 1942, de 130.000 Alsaciens et Mosellans dans les différentes unités militaires allemandes a été un des épisodes les plus tragiques de l’histoire contemporaine de nos régions. Le nombre particulièrement élevé des victimes ainsi que le sort incertain de ceux qui ont disparu, en particulier sur le front Est, ont souvent fait l’objet d’interrogations et de bilans très variés. L’ouverture, à partir de 1990, de certaines archives russes et le recensement des victimes de ce conflit, récemment effectué par les collectivités alsaciennes, ont permis de répondre à certaines de ces questions.

Le conférencier, directement engagé dans la recherche des archives conservées à ce sujet à Moscou et Tambov ainsi que dans la mise en place de la base de données régionale des victimes, va tenter de dresser le bilan actuel de ce drame.

D’autres événements à venir